Disciplinespratiquées au judo-club-Le-Sequestre

JUDO

Le judo (柔道, jūdō?, littéralement voie de la souplesse) est un art martial et un sport de combat d’origine japonaise (budō), fondé par Jigoro Kano en 1882. Il se compose pour l’essentiel de techniques de projections, de contrôles au sol, d’étranglements et de clefs.

source:https://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Judo

FIGHTING SYSTEM

Le Fighting-systèm est combat où deux Jujistukas s’opposent avec des techniques tirées du ju-jitsu.

Le combat est subdivisé en trois parties, correspondant aux trois types de techniques de base du Ju-Jitsu:

Technique de frappe (coups de pieds, de poings).
Technique de projection et contrôle debouts (luxation et étranglement).
Technique de contrôle au sol (Osae-Komi, luxation, étranglement).

Le combat se déroule en GI de Ju-Jitsu (tee-shirt pour les femmes) avec une ceinture rouge ou bleu et des protections afin de pas se blesser.
Les protections autorisé sont protections de mains, des protections de pieds et de tibias et pour les hommes une coquille.

Le combat commence par des frappes (coups) puis dès contrôle de l’adversaire les combattants passent à deuxième partie. La troisième partie débute dès le passage au sol.

Chaque partie permet de marquer des points (Wazaari, Ippon) mais on peut également être sanctionné par des pénalités (Shido, Chui, Hansoku-make).
La durée maximale d’un combat est fixée à trois minutes.

La victoire est obtenue directement par l’obtention d’un Ippon dans les trois parties, ou à la fin du combat par le plus grand nombre de points marqués.

 

Le jujitsu fighting étant méconnu voici une petite vidéo:

JUJITSU

Le ju-jitsu, ou jūjutsu ou encore jiu-jitsu (柔術, jūjutsu?, littéralement : « art de la souplesse » ), regroupe des techniques de combat qui furent développées par les samouraïs durant l’époque d’Edo. Elles enseignaient aux samouraïs et aux bushis à se défendre lorsque ceux-ci étaient désarmés lors d’un duel ou sur le champ de bataille.

Le concept principal du ju-jutsu est le jū, littéralement la « souplesse », c’est-à-dire éviter l’attaque frontale pour contrôler un adversaire plus fort, sans opposition de force. Par cette technique, ju yoku go o sei suru : le doux vainc le dur. Ce principe a donné naissance à un ensemble de techniques sophistiquées d’évitement, de canalisation de la force adverse, et de contrôle de l’adversaire par des déplacements, des frappes et des immobilisations obtenues grâce au contrôle des points vitaux et des articulations.

source:https://fr.wikipedia.org/wiki/Ju-jitsu

TAISO

Le taïso (préparation du corps en japonais) est un sport d’origine japonaise. Souvent pratiqué dans un dojo, vêtu d’un judogi, ou d’un kimono plus léger, parfois simplement en tenue sportive.

À l’origine, le taïso nommait les activités physiques complémentaires pratiquées par les compétiteurs de judo ou de jujitsu dans le cadre de leur entrainement. De nos jours cette discipline intéresse un public de plus en plus large, sans limite d’âge, qui n’a pas forcément pratiqué de sport auparavant et qui recherche un loisir axé sur la culture et l’entretien physique. C’est une alternative ludique aux nombreux sports de remise en forme comme le step ou la gymnastique volontaire puisque certains cours de Taïso représentent une approche douce des arts martiaux tels que le judo et le jujitsu, sans aucun danger (pas de chute, pas de coup porté).

Les exercices du taïso sont donc très variés, la plupart se font en binômes :

entretien cardio-respiratoire
amélioration de l’endurance
renforcement musculaire
amélioration de l’équilibre
amélioration des capacités psychomotrices
amélioration de la coordination générale des membres
assouplissement
relaxation

En France, le taïso est affilié à la Fédération Française de Judo Jujitsu et Disciplines Associées.